Texte à méditer :  Ouvrir le col de sa chemise, c'est accueillir les exigences de la vie en plein air.   Pierre Geraod-Keraod

Troupes SUF 1ère Vercors - Grenoble  
Documentation
+ 1. SUF
+ 2. Scoutisme
 -  3. Techniques
+ 4. Spirituel
+ 5. Humour
+ 6. Le Dauphine
La Troupe
+ 1. Le Lion
+ 2. Le Léopard
+ 3. Le Puma
+ 4. Le Renard
+ 5. La Maîtrise
+ 7. Archives
+ 8. L'année 2009-2010
A decouvrir !

http://www.scoutissime.fr

Agenda

Participez !

Désolé, mais seul les membres de ce site peuvent proposer :


Un article
Une nouvelle
Un téléchargement
Un lien
Une citation
Un message dans l'agenda

3. Techniques - Les différents badges

Les badges

Cet article a pour but de présenter les différents badges qui existent. Tu peux trouver ici des idées de badges (dont tu ne soupçonnais pas l'existence)
Dès la seconde classe, tu peux te spécialiser. Si tu aimes la cuisine, la topo, la nature...et veux te perfectionner, les badges t'attendent.


Une spécialité technique

Les compétences techniques d'un badge s'acquièrent au cours des activités scoutes : raids, concours cuisines, installations ou auprès de personnes qualifiées : artisans garde-forestier...
Ton CT choisit les épreuves que tu passeras. Cela peut-être soit des réalisations matérielles ou encore des présentations au reste de la Troupe des savoirs que tu as acquis (speech, articles sur le site ou sur Woodcraft etc.). Tu constateras que le niveau demandé est élevé et c'est normal car le titulaire d'un badge est un spécialiste dans une technique donnée.

Au service des autres

Ces badges sont le signe de ta compétence et ta volonté à mettre cette spécialité au service des autres.
Le scout ayant reçu un badge doit être capable d'enseigner sa spécialité aux autres scouts. C'est ça qui fait autorité !
C'est la CDH qui remet les badges.


Fais ton choix :

  • Artisan
  • Astronome
  • Bout-en-train
  • Campeur
  • Coureur des bois
  • Cuisinier
  • Gabier
  • Pionnier
  • Reporter
  • Secouriste
  • Serviteur de la liturgie
  • Sportif
  • Topographe
  • Transmetteur


Arti
150px-Badge_artisan_suf.gifsan

Tu sais te servir de tes dix doigts et de ton imagination. Tu fais partager aux autres tes talents manuels et tes compétences en bricolage.


Compétences à acquérir pour obtenir le badge :

  • Tu prépares et peins une porte ou un objet similaire.
  • Tu prépares et peins un plafond.
  • Tu répares au moyen de plâtre ou de ciment des trous ou fissures dans un mur.
  • Tu remplaces un joint de robinet, un robinet.
  • Tu fixes des tringles pour rideaux.
  • Tu aiguises les couteaux.
  • Tu places une vitre : clous et mastic.
  • Tu connais la conduite à tenir en cas de fuite de gaz, de rupture de canalisation d'eau chez toi, au local scout, dans ton école...
  • Tu fabriques un objet en bois : scier, ajuster, coller, poncer, vernir.
  • Tu fabriques un sous-verre avec cadre et attache.
  • Tu tapisses une pièce.
  • Tu situes une panne électrique, tu prends les mesures de sécurité, tu remplaces un fusible.
  • Tu répares ton vélo : crevaison, chaine, freins ...
  • Tu fais les plans d'aménagement du local de pat ou de troupe.
  • Tu réalises de tes mains un objet utile et agréable pour le coin de pat.
  • Tu arranges ta chambre d'une manière pratique, propre et claire.
  • Au camp, tu installes l'électricité dans la tente ou une douche à eau chaude (solaire...).
  • Tu montes un mur ou tu fais une rustine en plâtre, tu réalises une mezzanine pour le local

150px-Badge_astronome_suf.gifAstronome

Si la connaissance des constellations et des phénomènes célestes fait de toi le "topographe du ciel", tu demeures avant tout celui que toute nuit étoilée ne cesse d'émerveiller et qui aime guider les autres, d'astre en astre, à travers la voûte céleste.

Compétences à acquérir pour obtenir le badge :

  • Tu connais les mouvements des astres dans le ciel : tu fais observer à la patrouille le mouvement quotidien, comme le mouvement annuel. Tu fais découvrir l'étoile polaire.
  • Tu identifies et tu montres à la patrouille les principales constellations.
  • Tu identifies les plus belles étoiles et tu repères les alignements :
  • Tu possèdes, tu utilises et tu sais expliquer à un autre éclaireur l'utilisation d'une carte céleste. 
  • Tu reconnais les principales planètes : Vénus, Jupiter, Mars, Saturne, et Mercure. Tu sais utiliser un éphéméride.
  • Tu racontes trois légendes du ciel de ton choix 
  • Tu trouves le nord au moyen d'étoiles (autres que l'étoile polaire) ou de la lune et tu es capable de suivre un azimut approximatif sans boussole, de nuit, sur plus de 2 km de terrain dégagé.
  • Tu connais les théories sur la formation de l'univers et es capable d'expliquer ce qu'est une nébuleuse, un trou noir, une supernova, un système solaire, une galaxie.
  • Tu comprends et tu expliques quelques termes astronomiques : écliptique, solstice, équinoxe, aphélie, perihélie, conjonction, opposition, zodiaque...
  • Tu réalises un cadran solaire au camp.


150px-Badge_boutentrain_suf.gifBout-en-train

Tu es un bouffon, musicien, troubadour, comédien, magicien ou poète à tes heures. Ton expérience de la scène t'a appris qu'il n'est rien de plus beau que de faire jouer la pièce aux autres.

  • Pendant une soirée, veillée, diner-veillée, fête de groupe etc., tu divertis un public à l'aide d'un programme varié : chants, récitations, prestidigitations, histoires, imitations, danses, acrobaties, mimes ...
  • Tu possèdes une sacoche veillée et tu l'entretiens : déguisements, instruments de musique, grand drap, clochettes, appeaux, masques, carnets de chants, foulards de jeu...
  • Tu apprends 2 nouveaux chants à la troupe.
  • Tu prépares et présentes avec ta patrouille une animation théâtre comédie italienne... Tu en prévois les accessoires et organises la mise en scène : déguisements, éclairage, décor ...
  • Tu complètes ton carnet de chants par une mine d'idées de jeux, de sketchs, d'histoires nouvelles à raconter ; ton carnet de chants devient un carnet de feu de camp, tu ne seras jamais pris au dépourvu.
  • Tu diriges un chant à 2 voix ou 1 canon au cours d'une veillée.
  • Tu possèdes un carnet de chants étoffé. Tu as préparé d'avance des listes de chants pour divers types de veillée.
  • Sur un thème donné, tu organises un dérouillage, l'animation du concours cuisine, des olympiades, d'une marche de troupe.
  • Tu veilles à ce que chaque garçon de la patrouille se confectionne une tenue de veillée originale et personnalisée : couverture décorée, foulard sur la tête.
  • Tu sais grimer les autres.
  • Tu installes le coin veillée : fond de scène, coulisses, éclairage, installation du public...
  • Tu confectionnes un fond de scène interchangeable.
  • Tu éclaires la scène de veillée (lampions, feux réflecteurs, torches, braseros).
  • Tu prépares et organises au camp la veillée animée par les novices de la troupe.
  • Tu utilises quelques-unes de ces techniques en veillée : diapos vivantes, mîmes et chants mimés, chœurs parlés, saynètes, contes, marottes, ombres chinoises, marionnettes, masques, danses...
  • Tu lances sans hésiter des bans en l'honneur des invités ou des personnes que tu rencontres au camp, en exploration ou en patrouille.
  • Tu prépares et présentes avec ta patrouille une animation théâtre, comédie italienne... Tu prévois les accessoires et organises la mise en scène : déguisements, éclairages, décor...
  • Tu connais quelques poèmes ou tirades de pièce de théâtre et tu es capable d'en faire usage au bon moment.
  • Tu possèdes ton propre carnet de chant, étoffé au cours du temps.
  • Tu sais jouer d'un instrument de musique.


150px-Badge_campeur_suf.gifCampeur
Ta troupe peut compte sur toi, quels que soient le temps et le terrain, pour trouver et organiser un lieu de campement fonctionnel, sûr et confortable. Sans oublier ce qui fera un site mémorable : la beauté du lieu.


  • Tu sais préparer ton sac rapidement et adapter son contenu aux activités. Tu évites toute surcharge et prévois une place pour le matériel de patrouille.
  • Tu prépares l'organisation matérielle du camp de patrouille :
    • tu prépares et emballes avec le matérialiste de la patrouille le matériel à emporter,
    • tu diriges le montage de la tente en un temps record dans toutes les conditions,
    • tu fais un croquis de la disposition du camp de patrouille, tente, cuisine, salle à manger ... en fonction d'un terrain déterminé,
    • tu nettoies, graisses et ranges le matériel de patrouille après le camp.
  • Ton équipement individuel est bien entretenu :
    • tu brosses et cires régulièrement tes chaussures,
    • tu fais régulièrement la lessive au camp,
    • tu sais réparer les petites déchirures.
  • Tu emportes toujours dans ton sac le petit matériel qui rend de précieux services : papier journal, bougie, courroies, ficelles...
  • Tu sais affûter une hachette, une scie, un ciseau à bois, une plane et t'en servir. Tu coupes proprement et rapidement un rondin de 15 cm de diamètre. Tu réalises un étui pour la hachette de patrouille.
  • Tu aides le matérialiste de la patrouille dans l'entretien et la réparation du matériel. Tu réalises un porte-outils au local, au camp.
  • Tu fais monter rapidement un abri confortable contre la pluie.
  • Tu sais allumer par tous les temps un feu en moins de 10 mn. Tu sais parfaitement quels bois brûlent le mieux. Tu sais utiliser plusieurs sortes de foyers.
  • Tu veilles à la propreté du lieu de camp que tu laisses dans un état impeccable le jour du départ.


Badge_naturaliste_suf.jpg
Coureur des bois



  • Tu as suivi les activités d'un club, d'une association de protection de la nature où tu te formes auprès d'une personne compétente : naturaliste, garde forestier, fermier, coureur des bois...
  • Tu as choisi un lieu de sortie ou de week-end, en fonction de l’activité prévue.
  • Tu as fait l’inventaire floral et faunique de ton lieu de camp ou d'un milieu particulier : clairière, marais, futaie...
  • En camp, tu as été le responsable pour la patrouille de l’abattage des arbres. Tu as suivi et compris le garde ou le propriétaire.
  • En ville, tu as fait l’inventaire faunique d'un parc, d'un jardin, sur une année.
  • Tu as organisé une activité nature pour ta patrouille ou la troupe : affût, herbier, jeu, course aux poisons ...
  • Tu réalises un herbier que tu complètes au fil des camps et activités.


150px-Badge_cuisinier_suf.gifCuisinier

Tenir un budget d'intendance, organiser des menus construire un four en pierre et préparer le festin de camp : tout cela n'a plus de secret pour le cuistot.


  • Tu sais allumer et entretenir un feu par n'importe quel temps, qu'il pleuve, vente ou neige. Tu connais quatre bons bois de chauffage : charme, hêtre, chêne, érable ou frêne...
  • Tu organises l'installation du coin cuisine de la patrouille au camp : foyer, four, table de travail et de rangement, vaisselier.
  • Tu prépares et entretiens le matériel nécessaire pour réaliser de la bonne cuisine au camp : poêles, moules, cuillères, louches, fouet... Ta patrouille possède une petite malle avec huile, vinaigre, sel, poivre, piments, épices, farine... pour agrémenter l'ordinaire.
  • Tu assures, à la satisfaction de tous, pendant une semaine au camp, ou quatre week-ends, l'intendance et la cuisine de patrouille. Tu te fais aider par un novice pour lui apprendre le métier.
  • Tu fais un repas individuel sans ustensile de cuisine : viande ou œufs, pain, pomme de terre.
  • Tu réalises un chef d'œuvre culinaire à la grande satisfaction de toute la patrouille : aligot, poulet basquaise, paëlla, couscous, lapin chasseur, plat régional... avec l'aide d'un marmiton.
  • Tu possèdes un carnet de recettes que tu complètes au fur et à mesure. Tu t'entraines à la maison... ça peut aider.
  • Tu veilles toujours à la propreté et à la présentation de tes réalisations.
  • Tu sais établir des menus pour une semaine en fonction d'un budget précis tout en proscrivant au maximum les conserves.


150px-Badge_matelotage_suf.gifGabier

Tu connais l'art du matelotage, les différents noeuds et leur utilisation.



  • Tu connais les caractéristiques, utilises et entretiens les différents types de cordes (sisal, chanvre, fibre synthétiques...)
  • Tu sais calculer la résistance d'une corde et sa charge de rupture
  • Tu maîtrises le vocabulaire de base : courant (brin engagé), dormant (brin libre), ganse, boucle, tour, tour mort, demi-clé, coiffer, frapper, décommettre, drisse, toron...
  • Tu réalises un filet et connais deux techniques pour y arriver.
  • Tu diriges l'installation du pont de singe (deux ou trois cordes) et d'une tyrolienne en respectant les conditions de sécurité nécessaires.
  • Tu réalises un P.H. et connais deux ou trois truc pour améliorer l'esthétique des constructions.
  • Tu utilises le clayonnage mobile, fixe, tressé (entrelacs).
  • Tu apprends les noeuds nécessaires aux novices, au Seconde et Première classe.
      Tu réalises pour une installation ou un jeu les noeuds suivants et tu connais leur utilité :
  •  Noeuds d'assemblage : brelages droit, long, croisé, tête de bigue
  • 4 noeuds d'arrêt : surliure, capucin, queue de singe, pomme de tire-veille...
  • 5 noeuds de jonction : de vache, plat, d'écoute, de tisserand, de pêcheur, de carrick, épissur droite...
  • 5 noeuds d'ancrage ou d'ammarage : de bec d'oiseau, de cabestan, d'alouette, de chaise, coulant...
  • 2 noeuds de sauvetage : noeuds de chaises, de calfat...
  • 2 noeuds de raccourcissement : plein poing, de jambe de chien...
  • 3 noeuds de tensions : en patte d'oie, de capelage, de tendeur...


150px-Badge_liturgiste_suf.gifServiteur de la liturgie

La liturgie, c'est la célébration du Seigneur en paroles et en gestes. A la messe, dans les prières. Ce brevet ne s'adresse pas au "super spi" de la troupe, mais à tous. Il sert dans ta vie de chrétien...


  • Tu connais les différentes parties de la messe, de l'année liturgique et le sens des grandes fêtes.
  • Tu as préparé au moins trois messes, tu as participé à leur animation :
    • en choisissant les chants, en rédigeant la prière universelle en fonction des textes, du temps liturgique et de ce qui a été vécu durant la journée ;
    • en associant d'autres scouts à l'animation des chants, des lectures.
  • Tu sais servir la messe et sais enseigner aux plus jeunes les gestes liturgiques et leur sens.
  • Tu as un missel du dimanche que tu explores régulièrement et que tu utilises au moins chaque dimanche. Tu t'équipes d'un recueil des lectures du jour, style missels "Emmaüs" ou "Ephata", ou, plus simplement "Prions en Eglise" pour l'animation liturgique quotidienne.
  • Tu connais l'origine et l'usage des ornements liturgiques ainsi que le sens de leur couleur.
  • Avec des plus jeunes, tu aménages agréablement un oratoire isolé pour le camp d'été ou tu te tiens prêt à équiper l'autel d'une bâche protectrice en cas de pluie.
  • Tu découvres, auprès des grands clercs ou du curé de ta paroisse, les différents services du chœur : lecteur, acolyte ...
  • Tu peux tenir le rôle de thuriféraire.


150px-Badge_pionnier_suf.gifPionnier

Ton goût pour le travaille du bois, ta connaissance des arbres, tes compétences en froissartage font de toi un maître d'oeuvre des constructions de troupe les plus audacieuses. Tu veilles à bien former d'autres scouts afin qu'ils prennent une part active à ces projets.

  • Tu reconnais les principaux arbres que l'on trouve partout en France et tu connais leurs qualités pour la construction.
  • Tu sais abattre à la hachette un arbre de 15 cm de diamètre dans une direction donnée, l'ébrancher, le scier, parer la souche, préparer les bûches, les fagots, faire disparaitre toute trace de ta coupe.
  • Tu possèdes une hachette et une scie en parfait état.
  • Tu sais faire les brelages suivants : carré, croisé, en long, en huit, surliure et épissure.
  • Tu assembles par tenons et mortaises, mi-bois, queue d'aronde. Tu utilises des chevilles en bois ou des tiges filetées pour les grosses constructions.
  • Tu réalises, seul ou avec d'autres scouts que tu diriges, un chef d'œuvre de pionnierisme utile à la troupe : pont, tour, salle à manger, coin veillée, autel, parcours Hébert...
  • Tu fabriques une trousse d'entretien pour le matériel de froissartage de la patrouille et tu apportes les soins nécessaires aux outils.



150px-Badge_reporter_suf.gifReporter

Rien ne t'échappe, tout t'intéresse ! Témoin de la vie de ta patrouille, de la troupe et de ce qui t'entoure, tu retraces les grands événements... La communication, c'est ton domaine.


Woodcraft et le site de Troupe ont besoin de toi : reportage photo, articles, liens....Investis-toi dans ces différents moyens de partage.

  • Tu fais un compte rendu précis et détaillé à la patrouille ou à la troupe d'un événement marquant qui se produit dans ton quartier, dans ton village, dans ta ville ou dans le monde.
  • Tu tiens le journal de patrouille dans lequel tu rends compte de la vie de patrouille en week-end et au camp, l'illustrant par des dessins ou des photos.
  • Tu es le photographe de ta patrouille ou de la troupe pendant les camps. Tu sais prendre soin de ton matériel photographique, l'entretenir, t'en servir. Tu fais profiter les autres de ta technique.
  • Tu prépares la partie historique et touristique de l'exploration de patrouille.
  • Tu enquêtes auprès d'une personne de la région ou vous campez.
  • Tu réalises avec un jeune un montage diapos avec commentaires et sonorisation sur une activité de patrouille ou de troupe que tu peux présenter aux parents.
  • Tu fais un panneau photos reconstituant les principaux événements du camp ou d'un week-end avec une "légende" originale et tu l'installes au local.
  • Tu rédiges au moins un article, une histoire, un récit, un compte rendu, une fiche technique ou un jeu que tu envoies à Woodcraft et au site de Troupe afin d'être publié et consacré ainsi comme reporteur ! Les photographies en accompagnement des textes sont les bienvenues ...
150px-Badge_secouriste_suf.gifSecouriste

Protéger, alerter, secouriste : telles sont les trois missions du secouriste.


  • Tu as reçu le PSC1. Tu peux le préparer dès l'âge de 12 ans. Cette attestation est délivrée par les associations de secourisme reconnues par l'Etat : la Protection Civile, la Croix Rouge, l'Ordre de Malte ... Cette attestation n'est pas un diplôme d'Etat. Il existe un programme précis, mais il n'y a pas d'examen à la fin des cours que te dispenseront ces associations.
  • Tu appliques d'une manière habituelle les règles de sécurité concernant les déplacements en ville et sur route, seul ou en patrouille, à pied, à bicyclette, de jour et de nuit.
  • Tu possèdes une trousse à pharmacie de premier secours complète, tu l'entretiens et la renouvelles. Tu tiens à jour la liste du matériel qu'elle contient.
  • Tu tiens un cahier sur lequel tu notes les soins prodigués à la patrouille.
  • Tu connais les numéros de téléphone des principaux organismes de secours, gendarmerie, pompiers, SAMU, médecins, pharmaciens, centre anti-poison. En camp, tu affiches ces numéros dans le coin de patrouille.
  • Tu connais la conduite à tenir en cas d'accident (P.A.S.).
  • Tu sais reconnaître une insolation, une congestion et agir en conséquence.
  • Tu es capable de construire une civière improvisée et de transporter un blessé en terrain accidenté.
  • Tu sais faire les principaux bandages avec un foulard : cheville, bras, doigt, genou, tête.
  • Tu nages 100 mètres en deux nages, tu t'entraines à retirer un blessé de l'eau.
  • Tu t'es entrainé à la méthode de respiration artificielle.
  • Tu obtiens dès l'âge de 16 ans le Brevet National des Premiers Secours (BNPS). Ce diplôme remplace le Brevet National de Secourisme (BNS). Il est délivré à l'issue d'un examen qui porte sur le même programme que le PSC1. Dès que tu es prêt, il te suffit de te présenter à la préfecture de ton domicile avec ton PSC1 et demander à participer à la prochaine session d'examen du BNPS. Tu recevras alors une convocation en ce sens. Pour obtenir plus de renseignements, tu peux t'adresser à la préfecture ou à l'une des associations citées plus haut.


150px-Badge_sportif_suf.gifSportif

Plus qu'au grand athlète de la troupe, ce brevet s'adresse à l'"entraîneur" qui veillera à proposer une palette d'activités sportives accessibles à tous, et qui saura susciter le goût de l'effort physique et du défi sportif.

  • Tu respectes les règles élémentaires d'hygiène tant à la maison qu'au camp :
    • propreté générale : corps, cheveux, vêtements, pieds,
    • toilette tous les jours,
    • se changer complètement au coucher.
  • Tu participes et tu tiens une bonne place dans tous les jeux de la troupe : lutte, prise de foulard...
  • Tu es beau joueur et tu as l’esprit sportif.
  • Le matin, ton lever est rapide et dynamique. Tu fais quelques mouvements de gymnastique qui t'aident à bien aborder la journée.
  • Tu diriges pendant le camp le dérouillage matinal de ta patrouille ou de la troupe.
  • Tu sais nager au moins 200 mètres en deux nages, nager 25 mètres sur le dos sans l’aide des bras et plonger d'un tremplin d'un mètre de hauteur.
  • Tu as un vélo, tu sais l’équiper, l’entretenir, le réparer et le conduire en observant le code de la route.
  • Au choix :
    • Tu sais seller et brider un cheval. Tu montes à cheval à toutes les allures et tu sautes correctement une haie ordinaire. Tu montres que tu as le cheval en main.
    • Tu montes une explo cycliste de 60 km et tu remets un rapport complet sur les régions traversées.
    • Tu passes la ceinture orange de judo ou le niveau équivalent dans un autre sport de combat.
    • Tu pratiques un sport régulièrement.
  • Tu construis et animes un parcours Hébert avec d'autres scouts, ou organises des olympiades.
  • Tu organises une course d'orientation pour ta patrouille ou la troupe.


150px-Badge_topographe_suf.gifTopographe
La topographie n'a plus de secret pour toi. Tu mets tes connaissances, ton oeil de lynx et ton sens de l'orientation au service de la troupe.

  • Tu possèdes ou fabriques pour ta patrouille une trousse topographie complète : boussole, compas, crayon, gomme, taille-crayon, papier quadrillé, grille panoramique, curvimètre, décimètre, protège-carte...
  • Tu lis parfaitement les cartes d'état-major et tu connais tous les signes cartographiques :
    • signification des légendes et des signes conventionnels,
    • interprétation des différentes échelles,
    • savoir déterminer le relief : courbes de niveau, points côtés, équidistances,
    • savoir déterminer l’altitude d'un point,
    • savoir calculer le pourcentage d'une pente.
  • Tu sais te servir de ta boussole, prendre un azimut, contourner un obstacle. Tu connais les différents nords : magnétique, Lambert, U.T.M. et leur rapport.
  • Tu établis un rapport topographique sur un terrain varié d'au moins 500 x 500 mètres, utilisable pour un camp et comportant :
    • un levé topographique d'une échelle de l’ordre de 1/2000eme, avec remise à niveau,
    • un croquis panoramique situant, dans le paysage, le terrain de camp.
  • Tu fais ton point de station.
  • Tu réalises une coupe de terrain d'après une carte d'état-major.
  • Tu dessines le panorama visible d'après un point repéré sur la carte.
  • Tu sais t'orienter à l’aide de moyens "naturels" : soleil, étoiles, montre.
  • Tu sais régler la déclinaison magnétique de ta boussole ; tu sais à quoi cela correspond.
  • Tu sais te servir d'un curvimètre.
  • Tu organises un cross-orientation pour ta patrouille ou la troupe.
  • Tu participes à la préparation des raids de classe : tracé des parcours.


150px-Badge_transmetteur_suf.gifTransmetteur

Avec toi, pas de risques, l'information passera coûte que coûte. Mais tu sais que tout relais nécessite un émetteur et un récepteur. Tu formes donc dans ta troupe des éclaireurs capables de faire passer le message.


  • Au moyen de fanions, tu envoies et reçois un message en sémaphore à la cadence de 20 lettres par minute; ou en Morse à la cadence de 20 lettres par minute, en veillant à la régularité et à la qualité de ton émission.
  • Au son, tu envoies et reçois un message Morse à la cadence de 16 lettres par minute.
  • A la lumière, tu envoies et reçois un message Morse à la cadence de 10 lettres par minute.
  • Tu enseignes le Morse et les signaux de service à un novice de ta patrouille.
  • Tu sais organiser des postes d'émission et de réception en donnant un rôle à chacun des membres de ta patrouille.
  • Tu mets au point un système d'alerte dans ta patrouille et tu le testes régulièrement : 15 minutes maximum.
  • Tu fabriques un buzzer, un poste optique, une installation téléphonique, utilisable au camp.
  • Avec un jeune, tu organises un jeu de signalisation pour ta patrouille.
  • Avec un jeune, tu prépares un relais optique sur une longue distance.
  • Tu connais les signaux de service en usage à la troupe.














Sources : Azimut, Scoutopedia, scout-unitaire.org (Kr@al)


Date de création : 08/10/2009 @ 00:08
Dernière modification : 08/10/2009 @ 00:09
Catégorie : 3. Techniques
Page lue 4406 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Spécial !



En exclusivité mondiale : le couteau suisse du décodage !
Le Petit décodeur de poche 

A telecharger ici

Recherche




Connexion...
  Membres: 96

Pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonyme en ligne: 1

Total visites Total visites: 521086  
Record Record 10

Le 29/07/2006 @ 22:44


Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Recopier le code :
60 Abonnés
^ Haut ^

Ce site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le N°1100741.
Conformément à l'article 27 de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent via votre profil.


  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL